Snow, le bébé de Pearl et Robin

Comment bien préparer l’arrivée de son chaton : ce qu’il faut savoir

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Cela fait des jours, des semaines ou des mois que vous l’attendez et enfin, le grand jour est arrivé ! Dans peu de temps, votre nouveau bébé sera parmi vous, dans votre foyer, c’est donc le moment de vérifier si tout est prêt pour ce jour qui s’annonce déjà inoubliable !

Le trousseau indispensable

Comme beaucoup d’entre nous, je suis certaine que vous aurez déjà presque tout acheté et tout aménagé pour votre petite merveille. Vous aurez déjà certainement pensé à tout ou presque mais nous allons refaire le point sur les essentiels.

Tout d’abord, la première chose à garder en mémoire est que votre chaton, cette petite boule de poils adorable et toute mignonne, est aussi et avant tout un petit félin en puissance ! Il aura, dès son plus jeune âge, besoin de dépenser son énergie débordante. Pour cela il existe un nombre incalculable d’arbres à chats en tous genres, de parcours muraux, de tours à escalader… Ce mobilier indispensable à votre petit protégé, est aujourd’hui très moderne et design et ne vient plus dénoter et jurer dans notre intérieur comme c’était le cas auparavant, quelle aubaine pour les amoureux de la décoration ! Il existe des milliers de modèles, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, de différentes matières et pour tous les budgets. Personnellement j’aime les grands arbres à chats mais j’en ai également des plus petits pour mes bébés. Attention, nos petites panthères, bien que très agiles, ne sont pas à l’abri d’une chute et cette dernière peut être dangereuse surtout dans leurs premiers mois. 

Notre véritable arbre à chat

La seconde chose à ne pas oublier ce sont les griffoirs… Et oui que nous le voulions ou non, griffer est une chose normale, naturelle et instinctive pour nos amis à quatre pattes. Peu importe leur race, leur âge ou “l’éducation” que nous leur donnerons, nos chers compagnons feront leurs griffes alors autant leur offrir des griffoirs pour essayer d’épargner nos meubles, murs, canapés…

En griffant, le chat marque son territoire en déposant des phéromones à des endroits stratégiques. De plus, il en profite bien souvent pour s’étirer et cette habitude devient vite un moment de plaisir. Il existe là aussi un nombre important de griffoirs. Bien souvent les arbres à chats en sont équipés mais je vous conseille néanmoins d’investir dans 2 ou 3 griffoirs supplémentaires que vous pourrez positionner à travers vos pièces. Le chat aime s’étirer, pensez à installer un grand griffoir (sur un mur par exemple), j’ai des noms de boutiques en ligne à vous donner pour ceux qui le souhaitent, n’hésitez pas à venir me les demander.

Troisième indispensable, et non des moindre, la litière ! Le chat est par nature un animal très très propre qui prend soin de lui et qui est un brin maniaque ! Quand le chaton arrivera dans votre foyer il sera déjà propre et familier de la litière (du moins s’il n’a pas été adopté trop tôt – Pour rappel, un chaton doit passer minimum 12 semaines auprès de sa maman). Choisissez une litière assez grande pour qu’il puisse se retourner et gratter facilement. Concernant les modèles, il y a en a de toutes les sortes… Du simple bac en plastique que vous trouverez dans n’importe quel magasin pour moins de 5 euros, aux modèles robotisés pour lesquels il faudra débourser parfois jusqu’à 600 euros. Ici c’est une question de goût et de budget, le principal, selon moi, étant la taille et l’emplacement de cette dernière, ne la mettez pas en plein passage, préférez un endroit calme et loin du coin repas de votre chat.

La litière doit être changée le plus de fois possible, une à deux fois par jour grand minimum de façon à éviter les maladies, les mauvaises odeurs et également à respecter la propreté de votre animal. Une litière souillée est souvent la cause de la malpropreté de certains chats. Si vous en avez la possibilité je vous conseille de mettre deux litières à disposition de votre petit protégé.

Quatrième point important : les dodos. Le chat aime le confort, la chaleur, le moelleux… Si vous voulez lui faire plaisir, multipliez les coins “cocooning” dans la maison et en hauteur si possible. Inutile de vous ruiner dans des coussins hors de prix, des plaids douillets feront très bien l’affaire. Nos chats passent en moyenne entre 12 et 16 heures par jour dans les bras de Morphée alors offrons leur des dodos dans lesquels ils se sentiront à l’aise.

Pièce des chatons
La pièce des chatons avec le mobilier Côté Kube et Les Bulles d’Eden

Cinquième point à ne pas négliger, le coin repas. Rien de bien extraordinaire mais il est utile de rappeler que les gamelles de votre chat ne doivent pas être à proximité de son coin litière.
Privilégiez des gamelles en céramique, elles sont faciles à nettoyer et à désinfecter. Certains chats souffrent d’allergies et de réactions avec les gamelles en plastique, je les déconseille donc dans la mesure du possible.
Concernant l’eau, je suis une fervente adepte des fontaines ! Elles incitent les chats à boire et filtrent les impuretés en continu, vous en trouverez pour une vingtaine d’euros.

Sixième et dernier point, les jouets de votre bébé. Cela peut paraître secondaire et pourtant ils sont importants dans la vie de votre petit protégé notamment pendant ses premiers mois. Le jeu est un moyen pour le chaton de dépenser son énergie, d’apprendre à maîtriser ses gestes et de prendre confiance en lui. Certains petits jouets sont remplis avec de la cataire, une herbe à chat euphorisante qu’ils adorent par-dessus tout, ils vont s’y frotter et ronronner… Un grand moment de plaisir en perspective !
Attention, petit bémol sur tous les jouets “low-cost” en plastique multicolore avec des plumes teintées… Il arrive souvent que certains morceaux se détachent et cela peut vite devenir très dangereux pour nos compagnons à quatre pattes. De même, ne lui laissez pas les plumeaux à disposition, il risquerait d’arracher les plumes et de les avaler, ce qui pourrait lui provoquer des soucis de santé comme une occlusion intestinale.
N’hésitez pas à jouer avec votre chaton, en plus d’être bénéfique pour son bien-être, cela vous permettra de tisser des liens avec lui et de partager des moments de bonheur.

La première rencontre

Ça y est, vous y êtes, ce merveilleux moment qu’est la rencontre avec votre bébé est enfin arrivé.
L’idéal, si vous le pouvez et si l’éleveur l’accepte, c’est de vous rendre directement là où votre bébé a grandi. Chaque éleveur agit différemment, ici j’accueille les familles pendant environ deux heures autour d’un petit goûter, cela nous donne l’occasion d’échanger et surtout cela permet au bébé de faire connaissance en douceur avec sa nouvelle famille. 

Ne soyez pas trop avenant avec le chaton, laissez-le vous sentir, aller et venir, parlez lui et caressez-le sans le séparer de sa fratrie. Gardez en mémoire que ce moment, qui est merveilleux pour vous, va être stressant, effrayant et dur à gérer pour ce petit être. Il va quitter sa maman, sa fratrie, ses humains et son lieu de vie, alors allez-y doucement. Les départs sont toujours déchirants mais les bébés s’habituent toujours très très vite pour notre plus grand bonheur.

Une fois que vous aurez quitté l’élevage et que vous serez avec votre bébé, continuez de lui parler doucement et de le caresser durant le transport. Il a besoin de se sentir en sécurité et c’est à vous maintenant de le rassurer.

Adoption d'un chaton
Rosie rencontre sa nouvelle famille

Une nouvelle maison

Quelle sensation quand nous voyons notre bébé fouler le sol de notre maison pour la première fois… Nous avons tellement rêvé de ce moment !

Encore une fois, attention, n’y allez pas trop vite, pour lui tout cela est effrayant.

Lorsqu’un de mes bébés me quitte, il part avec son trousseau et avec une petite couverture sur laquelle lui, sa maman et sa fratrie ont joué et dormi pendant au moins deux semaines. Cette couverture est remplie des odeurs de son petit univers et elle sera très importante pour lui.
Les premiers jours, je vous conseille de laisser votre petit protégé dans une seule pièce (c’est souvent la chambre parentale qui est l’heureuse élue). Laissez lui le temps de faire connaissance avec vous, partagez des moments de tendresse, de jeux, de calme… Si votre éleveur vous a donné une petite couverture, placez là dans un coin tranquille de votre pièce, là où votre bébé se sentira en sécurité.
Ne soyez pas intrusif au début, laissez le découvrir son environnement et venir à vous, tout comme vous l’avez fait lorsque vous étiez chez son éleveur. Montrez lui simplement son coin litière, son coin repas et laissez lui le temps ensuite de comprendre ce qu’il se passe.

Quand vous verrez que votre boule de poils est à l’aise alors à ce moment-là vous pourrez lui laisser la porte ouverte. C’est très important de laisser cette dernière ouverte car en cas de stress c’est dans cette pièce qu’il viendra se réfugier et retrouver son apaisement. Au début tout va lui paraître grand et effrayant mais avec votre amour, votre douceur et votre présence, votre bébé va très vite trouver sa place dans votre famille et en quelques jours (parfois moins) vous aurez l’impression qu’il aura toujours été là… Les chatons ont une faculté d’adaptation incroyable pour le peu qu’on fasse les choses correctement et qu’on les laisse assez longtemps avec leur maman : 12 semaines minimum !

Quand un chat est déjà présent

Lorsque vous décidez d’adopter une deuxième petite boule de poils, les recommandations sont les mêmes que celles que nous venons d’évoquer à quelques petits détails près…

Tout d’abord, multipliez les dodos et arbres à chats si possible. Chaque chat doit pouvoir s’isoler à sa convenance et avoir son petit coin à lui. Dans la mesure du possible, éloignez les coins dodos les uns des autres. La recommandation est la même pour les griffoirs et les jouets. 

Concernant les litières, il est généralement recommandé de disposer une litière par chat plus une. Pour deux chats, l’idéal est donc d’avoir trois litières. Les conseils vus plus haut notamment sur l’entretien des litières sont évidemment encore plus importants avec plusieurs chats.
Le coin repas sera lui aussi multiplié (sauf la fontaine à eau qui peut tout à fait servir pour plusieurs chats) et bien séparé au moins pour les premiers temps.

Lorsque vous arriverez à la maison avec votre nouveau bébé, laissez le dans une seule pièce au moins 24/48 heures. Faites sentir la caisse de transport à votre chat déjà présent de façon à ce qu’il comprenne qu’un autre petit félin va partager son territoire. La rencontre devra se faire quand le chaton sera à l’aise dans son nouveau chez lui et vous devrez être présent à ce moment-là. À aucun moment vous ne devrez obliger les chats à se voir, ne les forcez pas à se sentir et ne les enfermez pas dans une petite pièce.

Ouvrez la pièce du bébé et laissez le sortir et découvrir son environnement tout en restant à côté de lui, discrètement.
Le chat est un animal territorial et indépendant. Il est très probable que votre chat feule et crache sur votre chaton. C’est tout à fait normal, cette intimidation va durer quelque temps, la hiérarchie va se mettre en place naturellement. N’intervenez pas et laissez faire votre chat tant qu’il n’y a pas d’agression physique. Si cela venait à se produire ou si vous sentez que votre chat devient menaçant pour votre chaton, remettez ce dernier dans sa pièce et recommencez plus tard, toujours sous surveillance.

J’ai aujourd’hui neuf chats à la maison et jamais il n’y a eu le moindre souci. Certains de mes chats présents crachent sur mon nouveau venu mais cela ne dure qu’un temps. Il ne faut pas brusquer les choses et prendre le temps d’agir correctement. D’autres chats se contentent de le sentir et c’est tout. Chaque chat est différent, il faudra alors agir dans l’intérêt de chacun.

Petit à petit, votre chaton saura se faire accepter par votre chat et bien souvent, plus vite que vous ne l’auriez pensé. Laissez le temps au temps, respectez les besoins de chacun et accordez autant d’attention à l’un et à l’autre. Un chaton c’est super mignon mais ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger ou délaisser provisoirement son chat qui lui est présent depuis parfois plusieurs années.

Quand on en a la possibilité, l’idéal, c’est d’avoir deux chats. C’est encore mieux quand on peut les adopter en même temps (chatons de la même fratrie ou ayant grandi ensemble). Le chat est un animal indépendant et territorial mais avec la vie que nous leur imposons, la compagnie d’un congénère est toujours un plus non négligeable.

Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à laisser à commentaire sous cet article ou à m’en faire part directement, je suis facilement joignable à travers les réseaux sociaux.

Je vous souhaite plein de bonheur avec votre nouvelle petite boule de poils, profitez de chaque instant car le temps passe à une vitesse folle…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x